Mobirise

Ergonome

Enregistré comme IPRP, auprès de la DRIEETS d'Ile de France au N° IDF/2019/51

Accueil > Ergonomie > Ergonomie physique > Pratique de l'ergonomie à dominante physique

PRATIQUE DE L’ERGONOMIE AVEC DOMINANTE PHYSIQUE

Les ambiances physiques parfois dangereuses et souvent inconfortables constituent des environnements professionnels souvent délétères qui méritent d'être mesurées précisément pour que soient proposées des solutions correspondant à la singularité des activités.

Les études métrologiques peuvent notamment concerner :
- Le bruit exposant les salariés quotidiennement et la réalisation de cartes de bruit ;
- L'éclairement dans la zone de travail et la réalisation de cartes d'éclairement ;
- Le microclimat en situation de travail:
- Indices de confort et de contrainte thermique (ex : WBGT, normes afnor) :
- Temprérature sèche, humide et de rayonnement ;
- Hygrométrie : humidité relative et point de rosée,
- Pression et vitesse de circulation de l'air.

Une cartographie des ambiances (exemple : carte de bruit) couplant métrologie et télémétrie est souvent utilisée pour contenir les sources de nuisances et réaménager les espaces.

L'approche ergotoxicologique se focalise sur les risques chimiques et bilogiques, mais l'objectif ergonomique reste le même : à partir d'une analyse du travail réel, il s'agit de déterminer l'exposition aux gaz, poussières, fumées et composants organiques volatiles, afin d'évaluer précisément les contraintes des professionnels dans leurs différentes tâches et trouver avec eux des voies d'améliorations possibles.

L’ergotoxicologie s'est faite en constatant chez un client que des contournements de barrières préventives étaient considérées comme des obstacles aux performances techniques d’un électrotechnicien. En l'occurrence, un électronicien était exposé au chlorure d'hydrogène et des fumées d'oxyde de sodium émanations d'un dispositif de gravure de circuits imprimés à installer sur des machines à coudre industrielles et prototypales. L'approche a permis d'identifier une exposition collective latente à des gaz, des fumées et des composants organiques volatiles dont l'éthanol. L’intervention ayant mis en évidence la plus value technique de cette tâche, son externalisation pour déplacer le risque était exclus. Dans ces conditions, l’intégration de la prévention au processus de production a représenté une opportunité qu’a saisie l’entreprise pour améliorer la fiabilité des gravures réalisées, dont la qualité restait jusque-là aléatoire. En conséquence, il était possible de revenir sur l'organisation de la gravure tâche intégrant un dispositif technique non toxique et plus fiable.

Bien qu'apparaissant à l'occasion de la réalisation de certains gestes répétitifs sous cadence et de la prise de postures forçant sur les articulations, ces lésions ont des origines multifactorielles provoquées par des modes d'organisation du travail étudiés pour être transfomés afin de stopper le cercle vicieux qu'ils initient et qui aboutissent trop souvent à des maladies professionnelles, visées par le tableau n°57 du Code de la Sécurité sociale. Outre l'analyse de ces situations, je propose une sensibilisation ergonomique aux activités physiques et à la manutention et autre spécifique au travail sur écran.

Afin de faciliter l'adéquation entre des contraintes diverses et souvent contradictoires, l'ergonomie accompagne la conduite des projets architecturaux par des dispositifs participatifs à l'avantage des utilisateurs d'ateliers et de bureaux évolutifs.

Ces interventions impliquent également, la mesure des ambiances physiques telles que le bruit, l'éclairage et le microclimat au poste de travail. S'y ajoute une mesure précise par télémétrie laser des locaux et des volumes à considérer pour concevoir ou réaménager des espaces professionnels aussi confortables que fonctionnels.

Exemple d'intervention dans un service compable
Afin de soutenir l'efficacité et la confidentialité d'une activité comptable, j'ai engagé un travail participatif d’analyse mené par les comptables m’amena à relativiser les contraintes physiques en fonction de leur nature et de leurs origines. Par exemple, les professionnels se montraient nettement plus sensibles aux intrusions de professionnels extérieurs au service qu’aux mouvements plus bruyants de leurs collègues comptables. En conséquence, il a d’abord été nécessaire de créer une zone de cheminement éloignée des bureaux afin de limiter les perturbations subis par les comptables et garantissant la confidentialité de leur activité. Partant du même diagnostic, il s’agissait aussi de déterminer un modus vivendi susceptible de tempérer la division spatiale du travail sans revenir sur ses avantages. L’aménagement choisi par les professionnels a renforcé les liaisons en fonction des coopérations à mener avec des bureaux collectifs de trois personnes. Pour faciliter les évolutions certainesla place dcertains pôles relevant d’un même commandement, la place de leur responsable n’a pas été arrêtée avant l’expérimentation du nouvel aménagement.

Mes interventions ergonomiques portent sur toutes les situations dans lesquelles la santé et à la sécurité prennent une place centrale. Cela passe par l'analyse des risques professionnels, la rédaction des documents uniques d'évaluation des risques, des rapports et des programmes annuels de prévention, ainsi que l'assistance des partenaires sociaux dans la rédaction des plans d'action de prévention pour les accords collectifs portant sur la pénibilité.

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS & DUER
Comme intervenant en prévention des risques professionnels, mes analyses du travail répondent à l'obligation d'évaluer les risques professionnels pour les transcrire dans un document unique (article R4121-1 du Code du travail) en rédigeant des diagnostics ergonomiques intégrant les dimensions physiques, psychologiques et sociales des situations de travail. Mes interventions ergonomiques sur le sujet sont souvent les premiers jalons de réflexions plus générales sur la politique de santé et de sécurité au travail. De ce point de vue, mes diagnostics ergonomiques locaux portent sur les unités de travail considérées par la réglementation, mais visent surtout à ouvrir un dialogue sur les conditions de travail dans une démarche préventive et d'amélioration de l'efficacité des activités réalisées.

ACCOMPAGNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DES POLITIQUES DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ
L'accompagnement ergonomique des professionnels concernés par la prévention professionnelle amorce souvent une réflexion sur la politique de santé publique au travail mise en oeuvre dans les programmes annuels de prévention des risques professionnels et d'amélioration des conditions de travail. Leur évaluation en fin d'année dans les rapports faisant état des bilans de ces politiques aboutissent à des espaces de dialogue et de négociation au niveau des CSE et des CHSCT. Pour soutenir les présidents des IRP souhaitant sortir d'une vue comptable et réglementaire de la santé et de la sécurité au travail, je propose une approche ouvrant sur de nouvelles perspectives, relançant les échanges sur les conditions de réalisation d'un travail sécurisé de qualité. Des espaces de dialogue soutiennent les prises de décision explicites et collectives au détriement des prise de risque implicites par les opérateurs isolés.

EVALUATION ET PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ
Je propose un accompagnement adapté aux niveaux de prévention de clients confrontant leurs salariés à des contraintes physiques marquées, des environnements physiques agressifs et des rythmes de travail susceptibles de laisser des traces durables, identifiables et irréversibles sur la santé. Rédigeant les fiches de prévention, je peux participer à la négociation des accords et l’élaboration des plans de prévention. Une clientèle exigeante ne pouvant pas se satisfaire du simple respect de cette traçabilité réglementaire, mes évaluations ergonomiques s’étendent à l’ensemble des atteintes possibles à la santé. En outre, elles sont indissociables de préconisations favorisant une prévention durable qui résulte toujours d’un travail impliquant les professionnels concernés.

LA RÉALISATION DE RÉFÉRENTIELS DE SÉCURITÉ
La demande initiale d'une entreprise de formaliser des règles de prévention pour des techniciens itinérants en charge d'opérations de maintenance dans l'industrie m'a amené à proposer de rédiger un référentiel de sécurité issu d'une analyse de l'activité visée. Si de nombreuses risques industriels avaient longtemps été sous-estimés, l'amplitude horaire est apparue comme l'un des principaux problèmes mis en débat. Afin de résoudre les pannes de la clientèle le plus rapidement possible, autant que pour limiter les absences de leur domicile, les techniciens prolongeaient leurs journées de travail au-delà des limites physiologiques communément reconnues pour reprendre la route en fin de journée. En définitive, il a fallu adapter les délais d'intervention proposés et améliorer les ressources mises à la disposition des techniciens.

Built with Mobirise ‌

Web Site Maker