Mobirise

Ergonome

Enregistré comme IPRP, auprès de la DRIEETS d'Ile de France au N° IDF/2019/51

Accueil > Ergonomie > Ergonomie cognitive > Pratique de l'ergonomie à dominante cognitive

PRATIQUE DE L’ERGONOMIE AVEC DOMINANTE COGNTIVE

La prévention par l'analyse ergonomique des risques d'atteintes psychologiques et sociales
La prévention ergonomique des atteintes psychologiques et sociales s'appuie sur l'analyse des activités individuelles et collectives pour comprendre les liens entre les conditions de réalisation d'un travail de qualité et les atteintes psychologiques et sociales qui peuvent découler des implications personnelles de chacun. Une étape préliminaire à l'analyse peut être proposée pour que ses résultats s'intègrent directement aux exigences réglementaires d'évaluation des risques professionnels. Toutefois, l'avantage de l'analyse ergonomique est d'accompagner les professionnels par une prévention reprenant les différentes situations à risques pour définir collectivement des actions spécifiques à développer. La réduction des contraintes et des tensions qui peuvent peser sur les travailleurs s'opère par un enrichissement des ressources disponibles et par l'élaboration de nouvelles marges de manœuvre plus confortables.

La prise de décision concerne tout professionnel. L'accompagnement des politiques de prévention dans les organisations du travail prend une place essentielle pour les décideurs qui ont conscience qu'exiger de leurs collaborateurs des décisions rapides et lourdes de conséquences implique un coût cognitif non négligeable. Une réflexion accompagnant ces activités s'avère essentielle pour que ces défis professionnels n'aboutissent pas à des erreurs stratégiques ou à des épreuves insurmontables.

L'accompagnement ergonomique des professionnels concernés par la prévention professionnelle amorce souvent une réflexion sur la politique de santé publique au travail mise en oeuvre dans les programmes annuels de prévention des risques professionnels et d'amélioration des conditions de travail. Leur évaluation en fin d'année dans les rapports faisant état des bilans de ces politiques suscitent un dialogue des instances représentatives du personnel. Pour sortir d'une vue comptable et réglementaire de la santé et de la sécurité, je propose une approche ouvrant sur de nouvelles perspectives, relançant les échanges sur les conditions de réalisation d'un travail sécurisé de qualité. Des espaces de dialogue soutiennent les prises de décision explicites et collectives au détriement des prise de risque implicites par les opérateurs isolés.

L'interaction homme-système (IHS) informatique fait l'objet d'analyses ergonomiques pour améliorer l'accéssibilité, la maniabilité et l'utilisabilité (usability) des interfaces informatiques. Les besoins de logiciels sont évalués lors des phases d'ingénierie et de conduite de projet jusqu'à l'exploitation des systèmes. Ils sont ensuite évalués, éventuellement corrigés après l'analyse des expériences des utilisateurs (UX) pour être enfin validés. Dans ce cadre je participe à la conception de sites internet axés sur la convivialité et adaptés aux populations visées par mes clients qui peuvent eux-mêmes améliorer leur visibilité en enrichissant quand bon leur semble leurs contenus.


L'analyse ergonomique pour améliorer et soutenir la qualité du travail
Confrontée à des critiques sur la qualité de l'administration des ventes, corrélées à une importante rotation de son personnel, une entreprise m'a demandé une analyse du travail de ce service. Après l'identification des critères de qualité recherchés, le diagnostic ergonomique a montré que les origines des défauts de qualité étaient multiples. Pour expliquer les principales causes de la situation rencontrée on peut citer les lacunes dans le dispositif de formation, la communication déficiente (accès et mise en forme des informations) entre la clientèle, la force de vente et l'administration des ventes ainsi que les ambiances physiques délétères du plateau paysager. En effet, la gestion personnalisée de la relation à la clientèle en augmentation constante était progressivement devenue insoutenable, pour un service dont les ressources étaient restées stables depuis des années. Plusieurs axes d'amélioration ont été préconisés : en plus du renforcement de l'effectif, l'apprentissage a été formalisé et des pôles spécialisés ont été constitués. Ceux-ci ont été matérialisés par un aménagement de l'espace de travail adéquat. Enfin, une réflexion sur la mise à disposition d'une information pertinente à partir de moyens informatiques qu'il a fallu développer pour les adapter au service ont permis de consolider l'activité.

Created with ‌

Mobirise.com