Mobirise

Psychologue

Inscription au répertoire ADELI sous l'identifiant N° 509304531

Accueil > La victimologie

VICTIMOLOGIE & PSYCHO-TRAUMATOLOGIE

La victimologie soutient et accompagne la personne qui subit ou a été exposée à un ou plusieurs événements traumatiques, sanctionnés ou non par une décision judiciaire, lui permettant de faire reconnaître son préjudice. Elle s'appuie sur un réseau, qui outre le psychologue proposant une thérapie pour intervenir sur le psycho-traumatisme, survenant le plus souvent après une période de latence plus ou moins longue, réunit un médecin pour les autres aspects du traumatisme, une association d’aide aux victimes pour l'accompagnement socio-judiciaire et un avocat en cas de nécessité.

Concernant précisément le psycho-traumatisme, on le définit comme résultant d’un sujet qui a été exposé directement ou comme témoin d'un événement traumatique directement, tel que sa propre mort, des violences (verbales, psychologiques, physiques, sexuelles...) répétées ou non, un accident, mais aussi la disparition brutale ou accidentelle d'un proche, ou encore ayant été confronté de manière répétée à des récits sordides en raison de ses activités professionnelles, sans pour autant qu’il est ressenti une peur intense, un sentiment d’impuissance ou d’horreur.

Après une période de latence, l'évènement traumatique aura pour conséquences des reviviscences constantes de l’évènement traumatique, par l'intrusion d'images de type flashback, de pensées, de sensations corporelles et cauchemars, d'où des difficultés à gérer ses émotions et un syndrome d’évitement. Une hyperactivité du système neurovégétatif pourra générer une altération des cognitions (difficultés de concentration, de mémorisation...), de l’humeur (troubles dépressifs, anxieux, une irritabilité...), des perturbations du sommeil, des troubles digestifs... qui perdureront au delà d’un mois, en entraînant une souffrance cliniquement significative. Ceci, en l’absence de médication, d’abus de substance psychotrope ou d’une maladie qui pourraient expliquer ce tableau (Voir le DSM-5 et la CIM 10). 

⚠️ Le métier de psychologue est réglementé par un accès résultant d'études supérieures, couronnées par un diplôme d'Etat et contrôlé par une Agence régionale de santé (ARS), où chaque professionnel en activité est enregistré au répertoire ADELI (j'y suis identifié au N° 509304531). Assurez-vous qu'une autre personne sans diplôme de psychologue, mais qui prétend vous soutenir à un moment crucial de votre existence n'abuse pas de votre éventuelle vulnérabilité, en utilisant les termes de psychologie, de psychisme, de psychothérapie ou usant de techniques ou d'approches inadaptées à votre état (ex : hypnose, psychanalyse) ou encore usant d'appellations ne correspondant à rien de précis (ex : psychopraticien, coach de vie). Cette personne prend le risque de dégrader votre état de santé en vous déstabilisant, tout en vous extorquant de l'argent.

Created with Mobirise ‌

Web Site Designing Software